Mademoiselle R assises dans les vignes

Premiers crus

Les vignes

Ladies and Gentlemen,

Bienvenue dans le petit monde de Monsieur P… Le cinéma. Rubrique toute fraîche du blog photo de Mademoiselle R et Monsieur P !

Pour commencer, je m’excuse pour l’écriture tardive de cet article qui était prévu depuis bien longtemps.

Pourquoi le cinéma ? D’abord parce que je suis fan du septième art depuis mon plus jeune âge, surement à cause, ou plutôt grâce, à mes parents eux même cinéphiles. Ce qui m’attire dans le cinéma c’est le processus de fabrication d’un film et le résultat final. Il est donc normal que le premier métier auquel j’ai rêvé et dont je rêve toujours soit celui de réalisateur.

Nous n’avons pas envie d’être un énième blog avec des sujets sur le cinéma, car nous somme avant tout photographes et en aucun cas critiques : ce n’est pas notre ambition ! Et quoi de mieux qu’un film pour inspirer un shooting ? Dans cette catégorie vous trouverez non seulement des avis mais aussi, et surtout, des photos illustrant un film ou un univers. C’est pour cette raison que la préparation d’un article peut prendre du temps. J’ai envie de discuter avec vous de cinéma en toute simplicité ! Je vous donnerai mon avis sur les films que j’ai vu, et vous parlerai aussi d’acteurs et réalisateurs que j’apprécie (ou pas).

Pour vous donner une idée de mes inspirations : Tim Burton et Tarantino réalisateurs qui m’intéressent pour leur mise en scène et pour moi ils sortent du lot. Je pense d’ailleurs que vous aurez droit un post sur Tim Burton dans quelque temps :). Il y a aussi Xavier Dolan que je connais depuis peu, cet homme m’épate par son talent et son jeune âge. Je ne citerai qu’eux aujourd’hui, mais je pourrai prendre une journée pour énumérer tous ceux que j’adore !

Pour ce premier article, d’une longue série j’espère, j’ai choisi de vous parler d’un film actuellement au cinéma, j’ai nommé : Premiers Crus

Mademoiselle R couchée dans les vignes

-> Petit résumé : Un père viticulteur Francois Maréchal, un fils, Charlie, qui décide de ne pas suivre le même chemin et quitte la bourgogne pour devenir oenologue réputé à Paris. Chaque année il sort un guide des vins, reconnu et redouté de tous les vignobles.
Le père de son coté, vivant toujours en Côte d’Or, ne se soucie plus vraiment de son exploitation viticole, et va la conduire tout doucement à la faillite.
Charlie se voit obliger de revenir en Bourgogne sans grande envie. Il va devoir apprendre un métier qu’il ne connait pas, et ce ne sera pas de tout repos. Un père toujours dans les pattes, une météo jamais contente et un vignoble parmi les plus grand. Charlie va tout faire pour prouver à son père qu’il n’abandonne jamais, et qu’il peut être aussi doué pour noter du vin que pour le faire.

Mademoiselle R et Monsieur P dans les vignes

Mademoiselle R assises dans les vignes

Monsieur P dans les vignes

Mademoiselle R dans les vignes

Monsieur P dans les vignes

Monsieur P dans les vignes

Mademoiselle R couchée dans les vignes

Monsieur P dans les vignes

Feuilles de vigne

Vigne mademoiselle r et monsieur p

Feuilles de vigne

Mademoiselle R et Monsieur P dans les vignes

-> Ce que j’en ai pensé : Un film que j’ai regardé avec plaisir malgré le manque de surprise. Le scénario met bien en valeur les tensions entre vignerons et les problèmes rencontrés dans ce métier qui demande du courage. Très bien porté par un Gérard Lanvin qui joue à la perfection son rôle de papa bourru au grand coeur et Jalil Lespert est parfait dans son rôle de fils revenant au pays après une vie dans les plus hautes sphère de paris. N’oublions pas les filles du film, Alice taglioni et Laura Smet qui rajoutent un peu de féminité et d’amour dans un milieu masculin. On retiendra surtout les paysages bourguignons magnifiques ainsi que les vignes.

Mademoiselle R marchant dans les vignes

Monsieur P dans les vignes

Mademoiselle R et Monsieur P dans les vignes

Donc un film qui ne vaut pas le déplacement au cinéma mais qui parvient tout de même à nous faire passer un bon moment avec de belles images et un scénario sans suspense mais bien ficelé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For spam filtering purposes, please copy the number 9720 to the field below: